horizontal rule

培训师培训网欢迎您的访问。

Zhongfu, Tchoung Fou, La Vérité Intérieure Les Hexagrammes Yi Jing Herbert ZHANG ZhiYong 张智勇 

3 Zhun , Tchouen / La Difficulté Initiale


Zhun, Tchouen / La Difficulté Initiale
En haut K'an : L'Insondable, l'Eau.
En bas Tchen : L'Eveilleur, le Tonnerre.

Le nom de l'hexagramme, Tchouen, désigne proprement une herbe qui rencontre un obstacle dans son effort pour sortir de terre. De là vient le sens de « difficulté initiale ». L'hexagramme indique la maniéré dont le ciel et la terre produisent les êtres individuels. C'est leur première rencontre qui s'accompagne de difficulté Le trigramme inférieur, Tchen, est l'éveilleur; son mouvement est. dirigé vers le haut. Il a pour image le tonnerre. Le signe supérieur est K'an, l'insondable, le dangereux. Son mouvement va vers le bas. Il a pour image la pluie. La situation décrit par conséquent une profusion dense et chaotique. Le tonnerre et la pluie remplissent l'air. Mais le chaos s'éclaire : le mouvement qui est dirigé vers le haut tandis que l'insondable s'enfonce, se dégage finalement du danger. Les tensions se déchargent dans l'orage et tous les êtres respirent, allégés.

Le Jugement

LA DIFFICULTÉ INITIALE opère une sublime réussite, favorisant par la persévérance.
Ne rien entreprendre.
Il est avantageux d'engager des auxiliaires.

Les temps de genèse sont entourés de difficultés. C'est comme une première naissance. Mais ces difficultés proviennent de la richesse des facteurs qui luttent pour acquérir une forme. Tout est conçu comme étant en mouvement : c'est pourquoi il existe, malgré le danger présent, une perspective de grand succès si l'on persévère. Lorsque le destin se présente sous l'aspect de pareils moments, tout demeure encore informe et sombre. C'est pourquoi l'on doit attendre, car tout geste prématuré peut entraîner l'échec. Il est également d'une grande importance de ne pas rester seul. Il faut avoir des auxiliaires pour triompher avec eux du chaos. Mais cela ne veut pas dire que l'on doive demeurer passif à contempler les événements. On doit y mettre la main, en prodiguant partout encouragements et directives.

L'Image

Nuages et tonnerre :
Image de la DIFFICULTÉ INITIALE.
C'est ainsi qu'agit l'homme noble, en démêlant et en mettant en ordre.

Les nuages et le tonnerre sont représentés par des lignes décoratives définies. Cela veut dire que, dans le chaos de la difficulté initiale, l'ordre est déjà présent. C'est ainsi que l'homme noble doit, en de tels moments de début, articuler et ordonner l'abondance confuse, comme on sépare les uns des autres les fils de soie d'une pelote emmêlée et qu'on les unit en écheveaux. Pour se reconnaître dans l'infini, il faut distinguer et unir.

Trait inférieur

Neuf au commencement signifie :
Hésitation et obstacles.
Il est avantageux de demeurer persévérant.
Il est avantageux d'engager des auxiliaires.

Lorsqu'au début d'une entreprise on se heurte à un obstacle, il ne faut pas vouloir avancer à toute force, mais on doit se montrer prudent et faire une pause. Toutefois on ne doit pas se laisser déconcerter, mais il faut garder devant les yeux, avec persévérance, le but que l'on poursuit. Il est important de rechercher les concours convenables. On ne les trouve que si l'on demeure modeste dans le commerce avec les hommes et que l'on évite de s'enorgueillir. Ce n'est qu'ainsi qu'on groupe autour de soi les hommes dont l'aide permet de s'attaquer aux difficultés.

Second trait

Six à la deuxième place signifie :
Les difficultés s'accumulent.
Cheval et chariot se séparent.
Ce n'est pas un brigand, il fera sa demande en son temps.
La jeune fille est chaste, elle n'engage pas sa foi.
Dix ans, et elle engage alors sa foi.

On se trouve aux prises avec la difficulté et les obstacles. Puis un tournant survient tout à coup, comme si quelqu'un arrivait avec un chariot et un cheval et dételait. Cet événement se produit de façon si surprenante que l'on croit voir un bandit dans le nouvel arrivant. Peu à peu on s'aperçoit qu'il n'a pas d'intentions mauvaises, mais qu'il cherche à nouer des relations amicales et qu'il offre son concours. Mais on n'accepte pas cette offre parce qu'elle n'émane pas de la bonne direction. Il faut attendre que les temps se soient accomplis : dix années constituent un espace de temps clos, un cycle achevé. Les conditions normales reviennent alors d'elles-mêmes et nous pouvons de nouveau nous unir avec l'ami qui nous est destiné. Avec l'image de la fiancée qui, au sein d'un grave conflit, demeure fidèle à celui qu'elle aime, l'hexagramme donne un conseil pour une situation particulière de la vie : si, en temps de difficulté, quand on se heurte à des obstacles, un soulagement s'offre inopinément d'un secteur avec lequel on n'a aucun lien, l'on doit demeurer prudent et n'assumer aucune obligation entraînée par une telle aide; s'il en était autrement, notre liberté de décision s'en trouverait lésée. Si l'on attend le moment, les conditions paisibles reviennent et l'on parvient à ce que l'on espérait.

Troisième trait

Six à la troisième place signifie :
Qui chasse le cerf sans forestier ne fait que s'égarer dans le bois.
L'homme noble comprend les signes du temps et préfère s'abstenir.
Continuer apporte l'humiliation.

Quand on veut chasser sans guide dans une forêt inconnue, on s'y égare. On ne doit pas vouloir s'évader des difficultés où l'on se trouve, sans examen et sans conseil. Le destin ne se laisse pas abuser. Des efforts prématurés sans la direction indispensable conduisent à l'insuccès et au déshonneur. C'est pourquoi l'homme noble, reconnaissant les germes des événements qui s'annoncent, préfère renoncer à un souhait plutôt que de s'attirer l'insuccès et la honte en cherchant à obtenir à tout prix son accomplissement.

Quatrième trait

Six à la quatrième place signifie :
Cheval et chariot se séparent. .
Poursuis l'union.
Aller apporte la fortune.
Tout opère de façon avantageuse.

On est dans une situation où le devoir commande d'agir, mais la force fait défaut. Une occasion se présente cependant d'établir des contacts. Il faut la saisir. On ne doit pas se laisser retenir par une fierté mal placée ou une fausse réserve. C'est un signe de clarté intérieure que de se déterminer à accomplir le premier pas, même si une telle démarche comporte une certaine abnégation. Dans une situation difficile il n'y a pas de déshonneur à se faire aider. Lorsqu'on trouve les concours convenables, tout va bien.

Cinquième trait

Neuf à la cinquième place signifie :
Difficultés dans la bénédiction.
Un peu de persévérance apporte la fortune,
Beaucoup de persévérance apporte l'infortune.

On se trouve dans le cas de n'avoir aucune possibilité de traduire ses bonnes intentions de manière qu'elles puissent se manifester réellement et être comprises. D'autres personnes s'interposent et déforment ce que l'on fait. Il faut alors être prudent et s'avancer pas à pas. On ne doit pas vouloir à tout prix venir à bout d'une entreprise importante, car une telle affaire ne réussit que lorsqu'on jouit déjà de la confiance générale. C'est seulement dans le calme, au prix d'un travail fidèle et consciencieux, que l'on peut agir progressivement de telle sorte que les situations s'éclairent et que les obstacles tombent.

Trait supérieur

Six en haut signifie :
Cheval et chariot se séparent.
Il coule des larmes de sang.

Il est des hommes pour qui les difficultés du début sont trop lourdes. Ils en demeurent prisonniers sans pouvoir en sortir. Ils baissent les bras et renoncent à la lutte. Une telle résignation est une chose des plus affligeantes. C'est pourquoi Confucius fait à ce propos la remarque suivante : « Des larmes de sang coulent : on ne doit pas persister dans une telle attitude ».
 

宋词法译 Le Petit Prince

岳飞登黄鹤楼有感 岳飞 贺铸 周邦彦

培训师培训网感谢您的访问。

培训师姓名查询 培训师地区查询 培训师所在机构查询 培训师课程分类查询